A+ A- A=

La route des Crêtes

Route des Crêtes © Denis Bringard

 

La Route des Crêtes a été construite pendant la Première Guerre Mondiale. Elle a joué un rôle stratégique en matière de communication, de logistique et de défense du Front des Vosges. Le Hartmannswillerkopf ou «Vieil Armand » est l'un des témoins de cette période.

Cette route panoramique de plus de 70 km relie Cernay à Sainte-Marie-aux-Mines et passe par le Markstein, le Grand Ballon (point culminant du massif vosgien), le Hohneck et le Col de la Schlucht. Elle est accessible depuis les vallées de la Doller, de la Thur, du Florival, de Munster, de la Weiss et de Sainte-Marie-aux-Mines.

Randonnée dans le massif des Vosges © Christophe Meyer

Les crêtes offrent une vue imprenable sur les paysages caractéristiques du Massif des Vosges : cols, ballons, lacs, chaumes et au-delà sur la plaine d’Alsace, la Forêt Noire, l’Autriche, le Lichtenstein et le Mont Blanc.

Particulièrement prisée des randonneurs, la Route des Crêtes permet d'accéder aux fermes-auberges combinant l'activité agricole et l'accueil à la ferme proposant les fameux repas marcaires ainsi que le fromage de munster.

Cette route est fermée par arrêté préfectoral en période hivernale, en général de mi-décembre à fin mars.
 

Suggestion de circuit : 1 journée sur la Route des Crêtes

 


La Route Joffre

Comme la Route des Crêtes, la Route Joffre servait à assurer les communications pendant la Grande Guerre (14-18). 
Elle relie Masevaux à Thann et offre de magnifiques panoramas entre les vallées de la Thur et de la Doller ainsi que sur le Grand Ballon (1424 m) point culminant du Massif des Vosges.

Route Joffre