A+ A- A=

Tourisme de Mémoire en Alsace

L’Alsace, à la confluence de plusieurs cultures et civilisations, a été façonnée au cours d’une histoire riche et souvent tumultueuse.

Guerre franco-prussienne & Fortifications 1870 - 1918

Après près d’un siècle de prospérité pour l’Alsace, la paix est abrégée par la Révolution (1789-1815). En 1792, avec la déclaration de guerre de la France à la Prusse et à l’Autriche, arrive la « grande fuite » où 40 000 à 50 000 Alsaciens préfèrent l’exil au joug français et à la terreur révolutionnaire. Dès 1814, les troupes des Alliés en guerre contre Napoléon (Autrichiens, Wurtembergeois, Badois, Russes) envahissent l’Alsace, et l’occupent jusqu’en 1818.

En 1870, la France déclare la guerre à la Prusse, et l’Alsace endure les batailles de Wissembourg et de Froeschwiller, avant d’être annexée au Reich en 1871 par le traité de Francfort.

 Première Guerre mondiale 1914-1918

La Première Guerre mondiale, également appelée Grande Guerre, éclate pendant l’été 1914 suite à l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône de l’Empire d’Autriche-Hongrie. Par le jeu des alliances et dans un climat nationaliste exacerbé, en quelques jours, c’est toute l’Europe qui est en guerre.

La Ligne Maginot 1929 – 1940

Les menaces de guerre des années 20 succédant à la Première Guerre mondiale entraînent la construction de la Ligne Maginot dès 1929, le long du Rhin et à proximité de la frontière Nord vers le Palatinat.

Deuxième Guerre mondiale 1939 - 1945

Le 2 septembre 1939, la France proclame la mobilisation générale ; c’est le début de l’évacuation d’un tiers des Alsaciens vers le Sud-Ouest.

En 1940, la victoire allemande surprend l’Alsace qui se retrouve, soudain, rattachée au IIIe Reich et subit les souffrances de l’occupation nazie..

Le rôle joué par la Première Armée Française, commandée par le Général de Lattre de Tassigny est décisif pour la libération de l’Alsace, notamment lors des combats de la « poche » de Colmar en 1945.

Construction de la Paix

Après 1945, les dirigeants de l’Europe de l’Ouest prennent conscience de la nécessité de construire une Europe unie, débarrassée des haines du passé. Ce projet commence à se concrétiser et à changer le destin de l’Alsace : Strasbourg est choisie comme le symbole fort dans la réconciliation franco-allemande.


En savoir plus...

..